Elizabeth Magnus

Elizabeth  Magnus

Heures nocturnes

Dans la peine ombre 

Aux heures tardives 

Le silence est là 

D'un bruit sourd 

Cest le calme absolu 

Elle y dépose ses mots 

La douceur dans la tête 

Un voile levé vers le ciel 

Dessinant ses formes 

 

Dans la peine ombre 

Elle invente un nouveau monde 

Elle dessin avec ses lettres 

Le manuscrit du lendemain 

Elle imagine sa vie du soir 

Sur un écriteau le pouvoir des mots

Partagé de ses journées épuisante 

Et ses nuits d'écritures 

Elle re-faîte son univers 

Remplie d'heures nocturnes 

Sous les étoiles chantants sa joie

 

Elizabeth Magnus 

 



20/01/2019
7 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 83 autres membres