Elizabeth Magnus

Elizabeth  Magnus

Les portes fantômes

Un glissement de porte 

alors qu'il n'y a pas de bruit

un calme pesant dans les pièces 

 

Un glissement de porte 

alors que c'est si tranquille 

comme un vide dans les pièces 

 

Un glissement de porte 

d'un coup ! Un bruit inattendu 

surgit du silence obscur .

 

Un glissement de porte 

qui emporte le silence 

un hurlement, un cri puissant 

 

Des gens qui volent sans ailes 

ils sont tous blanches 

couleurs des nuages 

 

Ils semblent si légers 

comme des oiseaux

déployant leurs ailes

lorsqu'ils volent pour la première fois 

 

Des bruits qui vous transpercent le cœur 

C'est l'horreur !

un redressement de cheveux

et la panique sont là,

la fuite est le mieux,

quand le jour sera présent 

 

Il fait nuit, je ne vais pas dormir 

j'ai hâte de voir le soleil 

j'ai hâte de la quitter 

je ne veux pas y remettre les pieds 

 

Les fantômes près peu pour moi 

de la plénitude tranquille 

J'veux  voir la lumière 

au revoir les monstres nocturnes 

enfin je pars d'ici libérer

des nuages froids sans cœur

 

Corinne Thomas 



31/08/2016
21 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 73 autres membres