Elizabeth Magnus

Elizabeth  Magnus

La fraîcheur nocturne

Assise sur ma chaise 

qui date de la vieille époque 

je pend un malin plaisir 

à me poser , vagabonde mes idées

un vent se glisse comme briser une glace 

le frais de cet instant me replonge 

dans la réalité présente.

 

Assise sur ma chaise antique 

dans la pénombre fenêtre au vent 

le ciel étoiles me donne l'imagination 

le vent me frôle de sa caresse de la nuit 

ne trouvant pas le sommeil 

dans un silence paisible 

seul le bruit du dehors retentit dans la pièce

 

Assise sur cette chaise 

qui me fait voyager dans le temps 

comme traverser une époque a une autre

de belle découverte merveilleuse 

je vois le temps,

je vois la métamorphose qui des années passent

 

Corinne Thomas 



28/08/2016
23 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 73 autres membres